PS.7 Coordination des actions sociales et des demandes d’aides consécutives à la pandémie de COVID-19.

PS.8 Garantie du maintien des pensions de retraite sans certificat de vie durant une année par le renforcement statistique des contrôles, la convocation des pensionnés sans certificat à l’ambassade/consulat ou le passage d’un agent du poste (financé par les caisses de retraites respectives).

PS.9 Création d’un service spécifique de conseil spécialisé auprès des caisses de retraite afin d’offrir un service complet et simple d’accès : Ligne téléphonique dédiée avec conseiller spécialisé.
Mise en place d’une procédure d’urgence lorsque les dossiers ne sont pas encore finalisés à l’âge de 62 ans, en particulier en cas de lenteur des échanges d’informations entre les pays.
Intervention des représentants des FdE en ce qui concerne les accords entre les pays et les procédures d’échanges d’informations entre les pays.

PS.10 Réunion systématique du conseil consulaire lors de crises majeures (sanitaire, sécuritaire, économique, environnementale, etc.) et association dudit conseil à leur gestion.

PS.11 Renforcement des droits des jeunes chercheurs à l’international pour lutter contre l’instabilité statutaire et la mobilité forcée qui les affectent (portabilité des droits sociaux pendant les études ou pendant le doctorat ; assurance maladie via une CFE spécifique).